L'aéraulique

Lors du choix d’un coffre de volet roulant, l’attention se porte le plus souvent sur ses performances thermiques ou encore acoustiques. Notamment en milieu urbain où ces dernières sont primordiales. Dès lors, on se réfère au procès verbal (PV) du fabricant du coffre de volet roulant, où se trouve mentionnée la performance acoustique de l’équipement. Sans s’interroger sur la capacité du volet roulant à favoriser le renouvellement de l’air à l’intérieur du logement… L’air en effet ne se voit pas, peut s’oublier, voire gêner, au point qu’on voit parfois des grilles de ventilation volontairement obstruées à l’aide d’un papier essuie-tout ! Pourtant, de la ventilation du logement dépend grandement la qualité de l’air intérieur.

 

L’aéraulique, kézako ?

 

L’aéraulique désigne la science qui étudie l’écoulement de l’air dans les conduits et qui s’applique à la ventilation. Il n’est pas surprenant que le terme soit si peu connu, tant il en est peu question lorsqu’il s’agit de choisir une solution d’ouverture ou de fermeture dans le bâtiment. Pourtant - et la question est plus que jamais d’actualité - la ventilation des logements est essentielle. Au point d’être normalisée : la quantité d’air extraite d’un logement par la VMC doit être exactement compensée par le volume d’air qui y pénètre. Par exemple, lorsqu’un extracteur est calibré pour faire sortir 90 m3 d’air d’un T3, les bouches de ventilation doivent permettre d’en faire entrer autant. L’aéraulique apparaît ainsi comme un sujet essentiel dans la construction, hélas trop souvent et injustement négligé.

 

Lorsque les performances acoustiques du coffre de volet roulant alertent sur ses performances aérauliques

 

La performance acoustique du coffre de volet roulant ne doit pas se faire au détriment de la ventilation. Comment le mesurer lorsque le PV du fabricant de ventilation ne mentionne que les performances acoustiques ? 

Il faut tout d’abord savoir que la norme impose la mesure des performances acoustiques du coffre de volet roulant en position enroulée. C’est à dire lorsque le volet roulant se trouve à l’intérieur du coffre, sans s’interroger sur le bon fonctionnement de la ventilation. Dans cette position, le risque est que le volet roulant se trouve trop proche des grilles de ventilation pour permettre un bon écoulement de l’air. Favorisant conséquemment de meilleures performances acoustiques ! Un indice : s’il existe une différence de performance acoustique plus de 5 dB entre la position fermée et la position ouverte, cela signifie que le volet roulant fait obstacle à la ventilation lorsqu’il se trouve enroulé. En d’autres termes, se méfier aussi de performances acoustiques anormalement élevées…

coferming flux air

Des coffres de volets roulants conjuguant performances acoustiques et qualité de l’air intérieur

 

De l’air ! L’aération et la bonne ventilation du logement sont les deux premières recommandations édictées par les Agences Régionales de Santé pour favoriser la qualité de l’air intérieur. Alors que nous passons près de 80 % de notre temps à l’intérieur, le renouvellement de l’air reste donc la solution la plus simple et la plus efficace. D’autant plus avec l’évolution des normes de construction, notamment en matière de renforcement de l’étanchéité des logements qui fait du coffre de volet roulant le seul point de passage de l’air.

C’est pourquoi chez Coferming, nous plaçons les performances aérauliques de nos coffres de volets roulants au même niveau que leurs performances acoustiques : lors de nos essais, nous avons toujours tenu compte de cela, que le volet roulant soit en position ouverte ou fermée. Nous veillons ainsi à toujours laisser un jeu d’au moins 15 mm à l’intérieur du coffre de volet roulant entre la grille de ventilation et le tablier en position enroulée. Cela est suffisant pour favoriser l’écoulement nécessaire à une bonne ventilation du logement, sans détériorer les performances acoustiques du coffre de volet roulant, de jour comme de nuit. Ce, dans le respect de l’utilisateur final, notre préoccupation première.